Augmentez votre retraite en rachetant des trimestres !

Rachat de trimestres

 

Vous êtes sur le point de prendre votre retraite mais vous n’avez pas validé assez de trimestres pour bénéficier de la retraite à 100 % versée par la Sécurité sociale ? Vous ne le savez peut-être pas mais vous pouvez racheter des trimestres !

Vous avez 62 ans, vous pouvez donc partir à la retraite mais le nombre de trimestres cotisés n’est pas suffisant pour une retraite à 100 % ? Pour obtenir une retraite à taux plein c'est à dire sans baisse de pension, il faut avoir validé un nombre de trimestres défini selon votre année de naissance. Vous retrouverez le nombre de trimestres durant lequel vous devrez avoir cotisé sur votre compte retraite accessible sur le site officiel info-retraite.

Si vous souhaitez partir avant d’avoir validé l’ensemble du nombre de trimestres requis, vous pouvez racheter des trimestres. Attention pour le faire vous devez ne pas avoir plus de 66 ans et vous ne pourrez racheter que 12 trimestres maximum.

Quels types de trimestres sont « rachetables » ?

Il existe deux types de trimestres à racheter.

  • Le premier correspond aux périodes où vous avez étudié dans le supérieur en validant un diplôme,  suivi des cours dans une grande école ou dans une classe préparatoire aux grandes écoles.
  • Le deuxième concerne les années dites « incomplètes », durant lesquelles vous aurez cotisé moins de 4 trimestres. Ces dernières prennent en compte des périodes de chômage non indemnisées ou des périodes pendant lesquelles vous n’aurez pas suffisamment cotisé (temps partiel, stages…).

Combien « coûte » un trimestre de retraite ?

L'opération de rachat de trimestres propose deux options : 

  • Le rachat qui évite une baisse trop importante du montant de la pension de retraite (dit rachat au « Taux seul »).
  • Le rachat avec ce même objectif et qui permet en plus d’augmenter le nombre de trimestres validés (dit rachat « au titre du taux et de la proratisation »). Cette dernière option permet d'obtenir la « meilleure » retraite, équivalente à celle qui aurait été perçue si les trimestres avaient été acquis naturellement. Cependant cette option coûte sensiblement plus cher, + 50 % en moyenne que la première.

La valeur du rachat de trimestre est établie selon un barème du versement pour la retraite, accessible depuis le site du gouvernement. Il est établi selon la tranche de revenu de l'assuré : plus vos revenus sont élevés plus le coût du rachat de trimestre le sera aussi. Le barème diffère aussi selon l’âge (plus vous êtes jeune au moment du rachat, plus le coût sera important), et selon le régime (salarié, artisan, commerçant, profession libérale...).

Des rachats de trimestres défiscalisés !

Vous pouvez déduire le montant du rachat de trimestres de vos revenus brut imposables. Attention cette déduction ne s’applique pas sur le revenu global, mais vous devez l’inscrire dans les cases des revenus professionnels, ou de la pension de retraite si vous êtes déjà retraité.

Qui contacter pour racheter vos trimestres ?

Vous devez faire la demande de rachat de trimestres auprès de la caisse de retraite régionale de votre lieu de résidence. Vous retrouverez l’ensemble des coordonnées sur le site de la Sécurité sociale.