Notre Plan d’Epargne Retraite Obligatoire

Pour limiter la baisse de revenus liée au départ en retraite, une solution : le Plan d’Epargne Retraite Obligatoire (PER obligatoire ou PERO). Il s’agit d’un mécanisme comparable à l’assurance vie. Il peut être mis en place dans l’entreprise, dans des conditions financières et fiscales avantageuses. On fait le point.

Le PER Obligatoire, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un contrat de retraite supplémentaire dont le taux de cotisation est fixé généralement en pourcentage du salaire.

La mise en place par l’entreprise d’un contrat de retraite supplémentaire est facultative. Mais lorsque qu’un contrat est instauré, l’adhésion devient obligatoire pour tous les salariés mentionnés dans le contrat.

Né de la Loi Pacte, le PER Obligatoire succède au contrat de retraite supplémentaire « Article 83 » et offre davantage d’opportunités pour préparer sa retraite

Quels sont les avantages d’une retraite supplémentaire ?

Une retraite supplémentaire, c’est avant tout la possibilité de s’assurer un niveau de vie plus confortable, grâce à un revenu versé à vie ou à un capital, lorsqu’on aura cessé son activité.

Mais en plus, en fonction de la formule choisie, c’est aussi une possibilité de protéger son conjoint et sa famille, en cas de décès ou de dépendance, ou de s’assurer un revenu progressif !

Sur le plan fiscal, les versements obligatoires de l’entreprise et les versements volontaires du salarié bénéficient d'avantages intéressants.

Une des nouveautés liée au PER Obligatoire est de permettre à chaque épargnant de regrouper au sein de ce même contrat l’épargne issue de contrats de retraite tels que les anciens Article 83, les PERP ou les autres Plan d’Epargne Retraite (PER).

Qui peut en bénéficier et comment l’alimenter ?

Ce contrat d’assurance collectif est souscrit par l’entreprise au bénéfice de tous ses salariés ou d’une catégorie (cadres, agents de maîtrises, ouvriers…) ou de plusieurs catégories.

Les versements proviennent de l’entreprise par les versements obligatoires définis à l’avance sur le contrat. Ces montants peuvent être complétés par des versements volontaires des salariés.

Il ne faut plus attendre !

Comment mettre en place un contrat de retraite supplémentaire ?

Toutes les entreprises peuvent mettre en place un contrat de retraite supplémentaire, à partir du moment où elles emploient au moins 1 salarié.

L’entreprise dispose de trois modes de décision possibles :

  • une décision unilatérale du chef d’entreprise ;
  • un accord collectif ;
  • un référendum.

Quand l’entreprise a déjà mis en place un Plan d’épargne entreprise (PEE) depuis plus de trois ans, elle doit proposer aux salariés d’ouvrir un Plan d’épargne retraite collectif (PERCOL) ou bien un Plan d’épargne retraite obligatoire (PERO).

Le + du réseau 

  • Tous les arbitrages sont gratuits
  • 4 options de rente au choix pour personnaliser sa rente
  • des services exclusifs pour l’entreprise et ses salariés : Bilan Social Individualisé digital avec WinchApps et des services de Bilan Retraite avec Sapiendo