Quel plafond de déduction pour les versements sur le PER Obligatoire (et sur l'article 83)?

Le PER Obligatoire, comme l'article 83, permettent aux entreprises de préparer la retraite de leurs salariés. Les versements obligatoires de l’employeur alimentent le contrat. En tant que salarié, vous pouvez également réaliser des versements volontaires pour augmenter votre épargne retraite ! Ces versements volontaires sont de plus, déductibles de votre revenu imposable dans la limite d'un plafond annuel. Zoom sur le plafond de déduction 2020.
 

 

Le plafond de déduction des versements pour l'année 2020

Les versements réalisés de manière facultative sont déductibles du revenu imposable à hauteur d'un plafond annuel. Ce plafond est revalorisé chaque année car il dépend du PASS de l'année précédente (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale)

Plafond versement volontaire 20020

 

Ce plafond de déduction est réduit :

  • des versements obligatoires de l’employeur
  • de l’abondement de l’entreprise au PERCO/PERCOL s'il y en a un
  • et des sommes correspondant aux jours de congés non pris versés sur un PER

 

Exemple : M. Jacques a eu un salaire annuel net l’année dernière de 55 000 €. Il a bénéficié de 1000 € de versements obligatoires sur son PER Obligatoire cette année. Son Taux marginal d'imposition est de 30%.

Son disponible fiscal c'est à dire le montant qu'il peut encore verser avant d'atteindre le plafond de déduction est de :
(10% x 55 000 €) – 1 000 € = 4 500 €


En versant 4 500 €, il pourra les déduire de ses revenus imposables et bénéficiera d’une économie d’impôt de :
1 350 €
 (4 500 € x 30% de taux marginal d’imposition).